Premier spectacle sur les harcèlements à l’école

Le jeudi 25 octobre, à 18 h 30, à la salle « La Clef des Champs » de Saint-Laurent-sur-Sèvre (85), Jean-Marc Derouen présentera trois histoires extraites du recueil de fables d’Eve-Lyn SOL qui traite du harcèlement scolaire : OUVRE TON BEC*. Cette animation racontée par Jean-Marc Derouen sera suivie d’un échange avec le public…
* Editions P’tit Louis à Rennes (illustrations : Fanny Cheval, Guillaume Néel et Bruno Bertin – les marionnettes : Marie-Anne Letertre & Eve-Lyn Sol)

Les illustrations seront projetées sur un grand écran ! La représentation dure 35-40 minutes (3 histoires) et sera suivie d’un échange avec les enfants et les parents. Eve-Lyn et Jean-Marc répondront aux nombreuses questions que l’on se pose sur les harcèlements scolaires. Ce n’est pas un spectacle de contes à proprement parler mais bien d’une animation contée sur un thème actuel. Il y a beaucoup à faire…

*Ce recueil rassemble cinq histoires de harcèlements comme on en voit trop souvent dans les écoles. Il a été conçu pour encourager les victimes et les témoins à parler.
Il veut favoriser la prise de parole et la discussion en classe comme à la maison.
Les mésaventures de nos cinq jeunes héros nous montrent que l’entraide et la solidarité peuvent parfois éviter le pire.

Le nouveau
Un nouvel élève arrive dans la classe des robots IT2058 mais à cause de son handicap, il va être mis à l’écart et harcelé.

Même pas cap
Un jeune corbeau,  victime de racket de la part d’autres élèves, s’enferme dans le silence et ne sait plus comment sortir de cette situation.

Quilles à la vanille
Dans la cour de l’école, une jeune poule doit affronter le rejet et le sexisme des petits coqs. Devra-t-elle renoncer à sa passion du patt-ball ?

Trop moche
Une jeune chevrette subit moqueries, rejet et harcèlement à cause de son apparence physique. Sa mise à l’écart risque d’être dramatique.

On est chez nous
Une jeune crevette Thor doit migrer pour sauver sa vie. Chassé, rejeté par ses compagnons de classe à cause de sa différence, parviendra-t-il à s’intégrer ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.